La Tribune du Sport


Retour sur les quarts de finale du Top 14 Orange 2009-2010 !

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 11 mai 2010

Clermont – Racing : de la logique et de la polémique

Source :Rugby 365

Chaque équipe a eu sa mi-temps : Clermont la première, le Racing la seconde. Une équipe a su être réaliste, l’autre moins.

Clermont a attaqué la rencontre par le bon bout en prenant le match à son compte, mais avec une stérilité offensive inhabituelle. Incapable de prendre en défaut la défense francilienne, les Clermontois ont pourtant eu l’occasion de tuer le match si Brock James avait eu sa réussite habituelle face aux perches (2/4 dans ce match). Avec ses échecs et cette stérilité offensive, les Jaunards ont commencé à douter, offrant un moment de répit aux Racingmen, qui n’en demandaient pas tant.

A la 39ème minute et à l’occasion de la première offensive des Ciel et Blanc, Jacques Cronje se retrouvait à la finition d’une action d’école déployée par un jeu au large, conclue par le Sud Africain en bout de ligne.

A la mi-temps, rien n’était fait. Clermont menait 6 -5.

C’est une autre équipe du Racing qui revenait alors sur la pelouse avec une envie très différente. Dominés en conquête directe en première mi-temps, les hommes de Berbizier relevèrent la tête en mêlée. A l’image d’un drop de Wisniewski à la 54ème tenté après une succession de mêlées outrageusement remportées par le Racing et qui auraient mérité une autre fin (i.e. : à partir de deux mêlées écroulées ou dominées à proximité de l’en but, l’arbitre peut siffler un essai de pénalité)…

Autour de la 60ème, le match s’équilibrait mais Santiago Dellape retombait dans ses vieux travers et sur une charge à l’épaule hors du jeu, l’international italien écopait d’un carton jaune. Au vu des images, le jaune paraissait sévère mais avec son passif, tout comme le non regretté Couzinet ou Cudmore, le jaune fut probablement infligé pour l’ensemble de son œuvre…

Le match avait basculé. Parra enchaina les coups de pieds et avec la réussite et l’appui du publique, même les plus discutables des pénalités passaient.

Le Racing prit l’eau pendant dix minutes au point de perdre la tête…

Au retour du carton, il était trop tard et malgré une magnifique dernière offensive de soixante mètres des Franciliens, le score en resta là : 21 -17

Défaite cruelle des Racingmen qui méritaient un meilleur sort. Pour les hommes de Berbizier, Marcel Michelin a marqué la fin d’une belle saison dont les Ciel et Blanc peuvent être fiers même s’ils peuvent légitimement nourrir des regrets sur ce match. Une rencontre marquée par une double-polémique : le carton jaune et une pénalité passant au-dessus des poteaux…

Les Clermontois ont semblé franchir un palier dans ce match et dans la gestion du mental, mené par un Morgan Parra impérial et qui fit clairement oublier le départ de Pierre Mignoni.

Et si Parra était le match winner attendu en Auvergne ? Prochain match, Toulon samedi à Saint-Etienne !

Toulouse – Castres : quand les arrières vont, tout va…

Source :Rugby365

Alors que le suspense a été haletant jusqu’au coup de sifflet final à Clermont, à Toulouse, le match était plié à la 17ème minute. Un véritable récital toulousain…

Il faut dire que l’équipe « B » annoncée par Guy Noves,avec quand même Ellisalde, Fritz, David, Clerc, Médard et Delasau, a attaqué du bon pied ce match. Dès la 3ème minute, l’excellent Grégory Lamboley a amorcé une contre attaque de soixante-dix mètres avec au relai, Kelleher et à la conclusion, Médard.

Toulouse a frappé fort d’entrée de jeu. Castres essaya bien de réagir et mit la main sur le ballon, mais sans jamais être dangereux.

Sur un des ballons de récupération dont les Rouge et Noir raffolent, Delasau dégageait au pied un ballon bonifié par Ellisalde qui écartait au large. Vincent Clerc raffutait sur Teulet et effaçait son vis-à-vis Andreu pour aller marquer. En une action, on avait retrouvé le grand Vincent Clerc, ridiculisant au passage le malheureux minot de la Rade…

La fin de la première mi temps vit poindre une légère domination castraise ponctuée par des pénalités des deux côtés. Cependant, à la mi-temps, le score était déjà de 17 – 6 pour Toulouse et Castres ne s’était procuré aucune action d’essai…

Castres semblait malgré cela repartir sur d’autres bases au retour des vestiaires. Teulet enquillait d’ailleurs les points… Mais très vite, les débats se rééquilibrèrent. A la 60ème minute, le score était de 23 – 12.

Commença alors le récital toulousain. Sur une action déployée au large, Yann David perçait. Le centre transmettait à Médard qui restait sur ses jambes et parvenait à transmettre à Delasau. Ce dernier trouvait Clerc qui résistait à Teulet pour aplatir. Seul petite ombre à cette action, la transformation ratée par Fritz, confirmée par l’arbitrage-vidéo.

Le score risquait d’être sévère et trois minutes plus tard, David inscrivait un nouvel essai pour les hommes de Guy Novès. Après un bon travail de Finau Maka et de Jean Bouilhou, David avait pu aplatir grâce au relai de Fritz.

Castres s’agaçait et les gestes d’antijeu ont véritablement inondé la rencontre, à l’image de Capo Ortéga qui hérita d’un jaune et d’un Marc Andreu complètement dépité depuis la 17ème minute et qui accumulait les attitudes limites.

Le score n’évolua plus. Les Castrais ont semblé dépassés par les événements, incapables en quatre-vingts minutes de se procurer une seule occasion d’essai. Romain Teulet a cependant su maintenir son équipe dans le match pendant soixante minutes.

Du côté toulousain, l’impasse demandée par Guy Noves est là… Mais le turn-over ne s’est pas fait sentir et le Stade est rentré en configuration « phases finales »… A noter, la parfaite intégration de Delasau en trois toutes petites semaines. Il a presque fait oublier l’hirondelle fidjienne Kunavore ou le tricolore, Yves Donguy.

Rendez-vous vendredi prochain contre Perpignan.

Compte rendu de la 26ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 26 avril 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Magnifique Montauban ! Le club du Tarn et Garonne a su s’arracher pour se maintenir dans ce Top 14, au moins sportivement. Alors que les finances du club semblent pouvoir s’en sortir, les Montalbanais ont su s’extirper du piège bayonnais, victoire 22 -8 !

Le Flop :

Bayonne a complétement raté sa saison pour finir relégué. Alors que le club espérait jouer l’Europe et les phases finales, l’Aviron a sombré, match après match, pour s’incliner dans ce Top 14… Tout est à reconstruire, à refaire… Les belles signatures de Boyet, entre autre, sont remises en cause, de même que le fait que Fall reste Bayonnais… Dur pour les Basques…

L’équipe :

Toulouse s’est arraché pour dominer les Castrais 25 – 17 et ainsi disputer son quart à domicile contre ces mêmes Castrais… Dur pour un Castres Olympique qui a mené pendant longtemps la danse dans le Top 14. Malheureusement, la défaite face à Perpignan a été fatale aux hommes des deux Laurent…

Le joueur :

Entre autres retraités de ce Top 14, un nom : Nicolas Brusque. Ce nom à lui seul nous dit le monument du rugby qui nous quitte. Bon vent à lui !

L’événement :

Jusqu’à la dernière minute, on se sera interrogé sur les phases finales et le maintien. A l’image de la saison, ce Top 14 aura été serré jusqu’au bout !

Compte rendu de la 25ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 24 avril 2010

Source :Rugby365

Le Top :

Pour un promu, le Racing se porte plutôt bien. Dès sa première année, l’équipe de Pierre Berbizier accède aux quarts de finale du championnat, une performance magnifique obtenue grâce à sa belle victoire face à Biarritz (29-22).

Le Flop :

Le Stade Français n’en finit plus de couler cette saison. Après être passé près de la correctionnelle au match aller (23-18), les « pink players » se sont effondrés chez la lanterne rouge albigeoise avec une grosse claque (38-24). On se dit que rien ne va et, pendant ce temps-là en Australie, Ewen McKenzie a sorti de la nasse les Reds de Brisbane, club qui coulait saison après saison et qui a maintenant en perspective une demi-finale… Saison noire qu’on vous dit…

L’équipe :

Toulon nous a offert un spectacle de grande qualité au Vélodrome de Marseille face au champion perpignanais (33-23). Dynamiques, volontaires, les Toulonnais sont de retour ! Et si c’était l’année de la Provence ? Entre Marseille bien parti pour décrocher un titre de champion de France, attendu depuis 17 ans, et Toulon depuis 18 ans, les trophées vont peut-être pleuvoir sur la Cannebière ?

Le joueur :

Julien Frier, comme un symbole. L’exemplaire capitaine berjallien a su tirer le meilleur de son équipe à Gerland face à Toulouse pour se maintenir. Face à des morts de faim, Toulouse s’est incliné 15 à 13. Quand on vous dit que le rugby est aussi un sport de mental…

L’événement :

Qui sera en demi et qui sera en quarts ? Impossible de le dire avant la dernière journée du Top 14… Les cinq premiers peuvent tous se qualifier directement, à des degrés moindres de probabilités… Alors à vos classements !

Compte rendu de la 24ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 12 avril 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Le Stade Français a bien réagi face à de biens faibles Clermontois en les dominant nettement (19-10) dans le jeu. Qu’on se le dise, la « bête rose » est bien vivante.

Le Flop :

Eh oui, ça faisait longtemps mais l’arbitrage a été de nouveau à la peine ce week-end, de Toulouse à Paris. Loin de moi l’idée de tirer sur les arbitres qui font du mieux qu’ils peuvent dans les conditions qu’ils connaissent mais il faudrait que la FFR et la LNR songent très sérieusement à professionnaliser et à donner les moyens d’être de beaux acteurs dans un championnat très disputé.

L’équipe :

Les Basques de Biarritz ont su relever la tête en cette fin de saison, à tel point qu’ils ne pointent qu’à trois longueurs du Racing Metro, 6ème et dernier qualifié potentiel. Un positionnement qui est de bon augure avant d’attaquer un marathon décisif en H Cup et en championnat. On devrait connaître le dernier qualifié pour les quarts de finale du Top 14 lors de la prochaine journée avec le choc Racing – Biarritz.

Le joueur :

Yoann Maestri a su parfaitement tirer profit de l’erreur de cadet de Julien Saubade sur le 2ème essai toulousain. Malgré un ballon sorti en touche, le Toulousain a joué le coup à fond et a marqué un essai décisif à la suite d’une erreur d’arbitrage pour une victoire 28 à 23 !

L’événement :

On connaît cinq des six qualifiés pour les play-off du championnat de France : Perpignan (1er, 75 pts), Toulon (2nd, 72 pts), Castres (2nd ex æquo, 72 pts) Clermont (4ème, 70 pts) et Toulouse (5ème, 69 pts), un quinté qui va désormais se disputer les deux places pour les demis !

Compte rendu de la 23ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 2 avril 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Suite à la relégation financière de Montauban (actuellement 10ème), toutes les équipes situées entre la 9ème place (Stade Français, pas maintenu mathématiquement) à la 13ème (Montpellier) sont a priori maintenues. En effet, la DNACG (La Direction Nationale d’Aide et de Contrôle de Gestion) a choisi de rétrograder à la fin de la saison le club de Sapiac… Albi (14ème) étant déjà condamné depuis quelques temps, le bas du classement ne réservera donc plus aucune surprise puisque seuls deux clubs sont relégués chaque saison.

Le Flop :

Malgré une belle victoire à Albi, une équipe compétitive saison après saison, Montauban va malheureusement quitter le Top 14 pour la Pro D2 suite à sa relégation administrative pour des problèmes financiers. Montauban a tenu le choc et a su avancer dans l’élite. Cette décision de la DNACG va coûter cher au Tarn et Garonne, le privant de son dernier représentant dans l’élite….

L’équipe :

Montpellier a encore sombré face à un ténor du championnat dans le dernier quart d’heure. Cependant en tenant en respect Clermont soixante minutes, les Héraultais ont fait preuve d’abnégation. Pas suffisant toutefois, pour s’imposer avec une équipe bis (41 – 3)…

Le joueur :

En ratant deux drops et deux pénalités, Benjamin Boyet (Bourgoin) n’a pas su tenir son équipe à flot dans le match capital face à Toulon (9 – 13). Relayé par Di Bernado qui n’a pu faire mieux, le CSBJ a lâché de précieux points dans la course au maintien, si la sanction montalbanaise n’est pas confirmée en appel…

L’événement :

En annonçant de manière aussi précoce la relégation du Montauban Tarn et Garonne, la DNACG a tué le suspense de la course au maintien, offrant aux autres équipes en danger un sursis. Cependant, deux autres formations ont été convoquées par l’institution de contrôle, Bourgoin et le Stade Français…

Compte rendu de la 22ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 23 mars 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Emmené par son capitaine Joe Van Niekerk, Toulon poursuit sa formidable épopée en Top 14. Destructeur des Castrais sur le score de 19 – 6, les phases finales tendent les bras au club au muguet.

Le Flop :

Le rugby parisien vit un mois de mars compliqué. Entre un Stade Français méconnaissable, à la dérive et un Racing Metro en perte de vitesse, le rugby de la Capitale a du mal avec le rugby de la Garonne (défaite 29 -0 du SF lors de la 21e journée contre le ST et défaite 45-31 à Montauban du Racing). Des déconvenues qui plongent les deux formations dans de sérieux doutes…

L’équipe :

Toulouse poursuit sur sa lancée même si tout ne fut pas parfait. En atomisant de bien faibles Montpelliérains sur le score de 34-3 pour cinq essais, les Rouge et Noir semblent lancer la marche en avant vers les phases finales malgré une seconde mi-temps exécrable….

Le joueur :

On ne parlera pas de joueurs responsables d’actions d’éclat mais uniquement d’un homme de devoir en club et d’un joueur d’exception. Le premier, le Fidjien Maleli Kunavore a vu sa saison s’achever avec un souci cardiaque et le second, Fred Michalak, se rompre sur les croisés sur une action anodine. Bon repos et revenez-nous vite ! Les Fidji et la France comptent sur vous !

L’événement :

Va-t-on assister à une révolution dans les places européennes ? Biarritz et le Stade Français semble en position bien compliquée pour se qualifier. Le vent a-t-il tournée pour ces deux clubs ? Il reste quatre journées mais nous assisterons à de belles surprises ce printemps…

 

 

Compte rendu de la 21ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 12 mars 2010

Source :Rugby365

Le Top :

Castres (1er) continue son bonhomme de chemin dans ce Top 14. En disposant de Brive (9ème) avec bonus offensif sur le score sans appel de 35-10, les hommes des deux Laurent, emmenés par une troisième ligne de folie, semblent s’être assuré une place au soleil pour cette fin de Top 14 !

Le Flop :

Biarritz (8ème) a flanché dans l’antre de Mayol. Pourtant en dominant une majorité du match, les Basques n’ont pas été loin de s’imposer chez les Toulonnais (4èmes). Mais une indiscipline chronique leur coûtant deux cartons jaunes les privent de la victoire, les éliminant presque des phases finales (21-20).

L’équipe :

Clermont (2ème) s’est enfin imposé contre l’USAP (3ème) après trois défaites de rang. Dans un match soutenu et accroché, les hommes de Vern Cotter ont su puiser au fond d’eux pour s’imposer au courage (22-17).

Le joueur :

François Trinh D’Uc a su mener son équipe de Montpellier (10ème) à une victoire au courage face au Racing Métro (6ème). Dynamiteur de défense, l’ouvreur du XV de France a su tirer le meilleur de son équipe pour une victoire 22-19…

L’événement :

Rien ne va plus au Stade Français (7ème)… Le club de la capitale a su subi la furia du club du Capitole pour un score sans appel de 29-0 (cf. photo). Devant plus de 78 000 spectateurs, les Parisiens sont restés muets dans tous les secteurs de jeu, à tel point que le Stade de France résonnait de « Toulousain, Toulousain » devant un public francilien médusé… Jamais, le club de Max Guazzini n’avait subi pareil outrage face à son meilleur ennemi, le Stade Toulousain (4ème)…

Compte rendu de la 20ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 3 mars 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Castres confirme journée après journée sa belle forme en signant le nul chez le surprenant Racing Métro (24-24) ! Conséquence, les Castrais reprennent seuls la tête !

Le Flop :

S’il y a bien un club en difficulté pendant les doublons, c’est bien Toulouse… Défait largement à Castres cet automne, la Vierge Rouge s’est inclinée dans son antre d’Ernest Wallon 3 – 6 face à de courageux Toulonnais… Ce match ne restera pas dans les annales au vu du jeu proposé, une honte à quelques mois d’une renégociation avec Canal Plus des droits-télé…

L’équipe

Paris a signé sa première victoire à l’extérieur contre Bourgoin avec un bel essai de Julien Arias (16-22) relançant les Parisiens dans la course aux demi-finales. Septièmes, les Parisiens (49 pts) ne sont plus qu’à cinq unités du rival francilien, le Racing Metro (54 pts), sixième.

Le joueur :

Gerber a permis à son Aviron Bayonnais de sortir de la zone rouge en inscrivant un essai lors de la victoire à l’extérieur des Basques chez de valeureux Montpelliérains, eux aussi toujours en souffrance lors de ces doublons (16-22)…

L’événement :

Premier « faux » doublon de l’année avec ces matchs où les internationaux n’ont pu participer aux rencontres de leur club alors que les équipes internationales ne jouaient pas… Enfin, seuls les clubs français, celtes et italiens jouaient…. Championnat professionnel ? Ca se saurait…

Compte rendu de la 19ème journée de Top 14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 1 février 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Le Racing a repris sa marche en avant en venant à bout de vaillants Clermontois. Un succès construit et réalisé en première période avec un 30 – 0 pour les Racingmen ! Malgré tout, les Jaunards sont bien revenus pour concéder une défaite avec seulement dix points de retard (33-24) !

Le Flop :

Le Stade Français n’y arrive pas dans ce Top 14… Après avoir chuté à Montpellier, les Parisiens, toujours en quête d’une première victoire hors de leur base en championnat, n’ont pas su faire plier de valeureux Castrais qui sont parvenus à tuer le match en deuxième mi-temps (32-14).

L’équipe :

Bayonne a fait preuve de beaucoup de maîtrise pour défaire les voisins basques de Biarritz. Avec une domination complète, les Bayonnais se sont vus refuser injustement le bonus offensif à cause de deux erreurs d’arbitrage… malgré tout, les intentions sont là et sont prometteuses pour une victoire facile (15-0) !

Le joueur :

Florian Fritz a su se rappeler au bon souvenir des sélectionneurs. Décisif ce dernier mois, le deuxième centre toulousain continue à progresser. En témoigne sa magnifique transversale au pied qu’il a effectué sur le troisième essai toulousain face à Albi (6-24). Qu’on se le dise, Fritz est là et fera tout pour revenir en équipe de France !

L’événement :

Perpignan a su réagir face à Bourgoin en inscrivant la bagatelle de six essais ! Après une pause européenne extrêmement décevante, le champion vendra chèrement sa peau (victoire 49-20)!

Compte rendu de la 18ème journée de Top14

Posted in Archives,Top 14 par Frédérick Bridonneau sur 16 janvier 2010

Source :Rugby 365

Le Top :

Clermont s’est imposé au Stadium de Toulouse ce dimanche en dominant de bons rouges et noirs. L’ASM a grandi et possède maintenant un excellent banc (15-16)!

Le Flop :

Paradoxalement, en livrant, son meilleur match de la saison en championnat, les Toulousains se sont inclinés. En jouant sans scorer largement, le Stade n’a pu s’extirper du piège clermontois. Défaite d’un point mais qui ouvre malgré tout de belles perspectives pour la fin de saison.

L’équipe :

Perpignan a renoué avec le succès en s’imposant avec bonus face au Racing Métro. Que l’on se le dise, le champion n’est pas mort et vendra chèrement sa peau (31-12).

Le joueur :

Matthieu Bastareaud a idéalement lancé le Stade Français dans un Stade de France un peu vide à cause du froid en claquant dès la 3e minute un essai synonyme de victoire finale. A noter un jeu petit bras de la part des Basques (25-15).

L’événement :

Le froid a été omniprésent ce week-end, du Stade de France au Stadium de Toulouse, provoquant, notamment l’annulation du choc entre Bourgoin et Bayonne, décisif en vue du maintien.

Page suivante »